Physico-chimie spéciale

Recherches de résidus dans les eaux et les aliments.


Spectrométrie

Analyse d’éléments métalliques et non métalliques par spectrométrie d’absorption atomique (atomisation électrothermique ou en flamme), par spectrométrie d’émission atomique (torches à plasma) ou par ICP-MS.

Mission
Ce service œuvre pour la détection de micropolluants minéraux, le dosage des contaminants (métaux lourds), la détermination de la teneur en minéraux (calcium, magnésium...) de l'eau et des aliments. La détection de traces nécessite une équipe de techniciens très entraînée, assistée d'un équipement de haute technologie.

Plus de 34000 dosages sont réalisés chaque année que ce soit pour des administrations (DGAL, ARS, DDA), des mairies, syndicats intercommunaux, agences de bassin, l'IFREMER, mais aussi pour les industries agroalimentaires et la distribution.

Vos interlocuteurs

  • 1 Directeur : Marie-Claude Mounier
  • 1 Chef de service : Marlène Castelain
  • 1 Responsable Technique : Murielle Courtois


Chromatographie

La présence de résidus dans les aliments (pesticides, solvants…) présente un risque pour la santé humaine. Leur concentration doit rester inférieure à des seuils fixés par la réglementation (Limite Maximale de Résidus LMR).
Le rôle du Laboratoire est de mettre en œuvre des moyens techniques et humains afin d'apprécier ces concentrations avec la plus grande précision.
Les substances recherchées étant de natures très différentes, elles nécessitent des techniques d'extractions complexes (extraction, concentration...) avant de pouvoir effectuer les dosages. Le Laboratoire de Touraine est agréé par le ministère de la Santé pour le contrôle sanitaire des réseaux de distribution publique et par le ministère de l'Environnement.


Le service chromatographie est spécialisé dans ce domaine pour de nombreux substrats :


  • Eaux propres (eaux de consommation, eaux de baignades...)
  • Eaux usées (rejets urbains de stations d'épuration, rejets industriels)
  • Boues, sols contaminés

Il analyse l'ensemble des micropolluants organiques (liste de 300 molécules, dont les pesticides organochlorés, organophosphorés, herbicides, pyrethroïds, aryloxyacides, HAP, hydrocarbures,…) qui permettent d'évaluer la potabilité de l'eau.
Ces micropolluants organiques sont dosables dans d’autres matrices telles que les vins, les matrices alimentaires.
Le service analyse d’autre part les molécules organoleptiques dans les vins (géosmine, éthylphénols, chloroanisols), et la patuline dans les boissons à base de pommes et compotes.


Les moyens matériels
Les méthodes d'analyses très spécifiques utilisent du matériel de très haute technologie :


  • Chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse (GC/MS/MS)
  • Chromatographie en phase gazeuse avec détecteur à capture d’électrons (GC/ECD)
  • Chromatographie en phase gazeuse avec détecteur azote/phosphore (GC/NPD)
  • Chromatographie en phase liquide avec détecteur à barrette de diodes et à fluorescence (HPLC/DAD, HPLC/fluo)
  • Chromatographie liquide ultra performante couplée à la spectrométrie de masse (UPLC/MS/MS)

Vos interlocuteurs

  • 1 Ingénieur : Marie-Claude Mounier
  • 2 Responsables Technique : Anne Chauvin et Laetitia Fonteneau